Témoignage
ATTENTION... discussion à visibilité publique



Témoignages publics

Cette espace est dédié aux témoignages qui seront publics



17/09/2009 x2 Mowgli le 15-04-2013 22:55:00  


Ouaip, ben t'es pas la seule Miss Opale.
C'est le corps qui réagit.
Toute stimulation des muqueuses sexuelles procure du plaisir pour peu qu'il n'y ait pas violence ou déjà un gros rejet par la victime.
On prenant ce plaisir on évite de la perdre à tout jamais. Cependant il se peut qu'il se trouve alors associé à une situation abusive ou au fantasme d'une situation abusive.
C'est le cas pour moi. (et au bout de 30 ans je n'ai pas trouvé de méthode qui marche pour m'en défaire. seule l'acceptation fonctionne  :-z )
J'abuse de personne (je te rassure), mais l'exercice de ma sexualité me renvoie forcément mentalement à quelque chose de l'ordre de l'abus.
Je ne suis pas non plus un salaud pour autant.
Mais quand j'ai raconté çà dans certains milieux (pas à mon psy, lui il a compris) on m'a pris pour un monstre et je me suis fait chasser au fusil de chasse (une image).
Alors oui je te comprend et je te trouve super courageuse de le dire.
Tu n'as pas à culpabiliser du plaisir que tu as eu. C'est physiologique. Les abuseurs le savent.
A SIA (dont je suis) on dit ".. plus l'abus a été insidieux et plus la victime en porte injustement la culpabilité.."
C'est tellement facile pour l'abuseur de dire après "Tu vois comme tu aimais çà" et le tour est joué.
Yen a d'autres des tabous sur l'inceste qui sont dur à entendre pour les oreilles qui ne veulent pas écouter, mais celui dont tu parles en est un, en effet.
Personne, je dis bien personne, n'a le droit de te juger.







retour

retour au forum