Parole en marche
ATTENTION... discussion à visibilité publique



Pour vous, femmes, hommes, qui avez été victimes d'inceste, la première parole est toujours difficile...

Vous avez votre place sur ce forum.



pétition a signer pour suite RUFO le con x2 Arianne le 04-12-2012 23:10:00  


Et ici pour signer la pétition :
http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/president-de-la-r%C3%A9publique-stop-%C3%A0-la-d%C3%A9sinformation-sur-les-violences-sexuelles-faites-aux-enfants
moi c'est fait, il manque 15 signature qui vous attende




pétition a signer pour suite RUFO le con x2 Arianne le 04-12-2012 23:12:00  


il faut copier le lien en entier jusqu'a enfant si non que le lien bleu sa s'ouvre pas



pétition a signer pour suite RUFO le con x1 didou le 04-12-2012 23:34:00  


je l'ai fait tout à l'heure



pétition a signer pour suite RUFO le con x1 Arianne le 04-12-2012 23:37:00  


merci didou



pétition a signer pour suite RUFO le con x2 Arianne le 04-12-2012 23:40:00  


quel gourde j'avais pas vue qu'opale avait mis la pétition plus bas je croyais que c'était le lien de l'émission.
je crois qu'il vas falloir que j'aille  |-)  |-)  |-)  |-)



pétition a signer pour suite RUFO le con x1 didou le 05-12-2012 00:00:00  


et bien allons faire dodo alors  :-*  :-*  :-*  :-*  :-*



helene x1 Helene le 05-12-2012 22:21:00  


j'ai reussi à signer, il y a deux heures, youpi !  :-)
Z'avez lu la réponse de rufo à la pétition ?  o_O

copié collé la réponse de rufo :

"Suite à vos nombreuses réactions concernant l'émission du lundi 3 , voici la réponse de Marcel Rufo : "Les thèmes sexuels sont fréquents dans les états psychotiques. Je sais qu'un abus peut être dévastateur pour un sujet mais heureusement les réadaptations sont plus fréquentes, même si on peut rester fragile.
Dans le cas évoqué lors de l’émission, l'hospitalisation se déroule dans un climat de troubles graves de la personnalité. Les parents cherchent une cause et naturellement, font l'hypothèse que l'abus dont elle se dit victime, explique cette désorganisation générale. Il faut, bien sûr, se rapprocher de l'équipe soignante spécialisée, mais le délire existe et il ne faut pas uniquement raisonner sur le traumatisme. Le délirant peut, en se défendant, imaginer un agresseur purement fantasmatique.
L’analyse des cas cliniques peut être contradictoire et ne doit pas être passionnelle. Je revendique ma position telle que je viens d’expliquer ci-dessus mais j’accepte d’être critiqué"

Moi j'ai l'impression que c'est parce que rufo est trop influencé par l'affaire outreau : on se méfie davantage des enfants victimes...saloperie de merdouille d'affaire outreau !  :-&



helene x1 didou le 05-12-2012 23:32:00  


je l'aimais déjà pas ce rufo mais alors là c'est pire.
incapable de se remettre en question, monsieur se croit tout puissant et sur de lui.

 :-(&  :-(&  :-(&  :-(&







retour

retour au forum