voir forums

voir contacts

Gérer mes contacts

Gérer mon profil

      Le site
Pseudo :
mot de passe :

Parole en marche après l'inceste

 

vers la lumière...

 

liens utiles

petite lune brisée

nous contacter

Google

 

 

 

 

 

Avant de descendre il est nécessaire de se préparer :
  • une lampe pour éclairer,
  • un casque contre les chocs,
  • une corde pour ne pas tomber,
  • des coéquipiers : seul on n'y va pas...

Ne pas hésiter à faire demi-tour si nous sentons qu'il y a un danger dans certains passages.

Remonter en étant accompagné.

 

 

 
 
 

 

L'inceste c'est quoi ?

- C'est une atteinte aux fondements de la personnalité de la victime. Atteinte au travers d'une sexualité imposée et immature, atteinte au travers d'une aliénation de la relation parentale. L'enfant ne pouvant plus se construire "normalement", va essayer de paraître "normal" pourtant il a perdu ses repères affectifs.

- Les conséquences de l'inceste peuvent ressurgir 10, 20 ans ou plus après les faits, lorsque la parole peut se libérer.

L'inceste, une histoire familiale. La famille est a priori perçue comme un lieu idéal qui offre tendresse, affection et sécurité pour tous ses membres. D’ailleurs, le plus souvent, la famille où se commet l'inceste offre aux yeux de la société l'apparence d'une certaine harmonie et stabilité. En réalité, s'y dissimulent des secrets qui taisent violences familiales et dysfonctionnements. L'inceste existe dans tout type de famille : il n'est pas lié aux conditions socio-économiques, ni au niveau intellectuel, ni aux convictions religieuses, politiques ou philosophiques de la famille. Tous les milieux sociaux sont touchés par ce fléau : cela va du médecin, au SDF, de l'avocat à l'ouvrier agricole, du sportif de haut niveau au malade alcoolique. Une seule constatation : plus le niveau social est élevé et plus il est difficile pour une victime d'avoir gain de cause en justice !  

 

Des repères affectifs complètement faussés...

Comment une victime d'inceste peut-elle croire à la sincérité de l'affection, de la confiance et de l'Amour quand ceux-ci ont été trahis par ceux-là même qui étaient censés lui apprendre ?...

L'inceste c'est une quête de l'enfant dans l'amour de ses parents, quête perdue d'avance... L'enfant cherche désespérément cet amour et ne reçoit en échange que des coups. Coups souvent psychologiques, mais aussi physiques et sexuels.

Il n'est pas rare de voir une victime d'inceste devenue adulte se laisser prendre dans les même pièges.

 

Le port du masque obligatoire !

- L'inceste c'est apprendre à porter un masque dès la petite enfance, à porter l'hypocrisie : tout va bien dans le pire des mondes !

- L'inceste c'est l'isolement et la honte, l'indicible secret.

- L'inceste c'est être perdu avec ses sentiments, ses sensations, son corps : c'est souvent confondre la haine et l'amour.

 

S'échapper par le clivage...

- L'inceste, par les actes et les paroles subis, amène l'enfant ou l'ado vers une dépersonnalisation et le clivage.

- Comment fuir quand le père rentre dans le lit ?...

- Ce n'est pas moi qui ai vécu cela...

S'échapper par l'oubli...

- Des souvenirs occultés pendant tant d'années..

Un corps perdu !

- L'inceste n'est pas forcément accompagné de violences physiques, pas forcément accompagné de douleurs terribles liées à la pénétration forcée.

- Cela peut être également fait dans un semblant de douceur, où pendant les attouchements l'enfant ou l'ado va subir une excitation sexuelle, un "plaisir" mécanique dont il ne veut pas, pouvant aller jusqu'à l'orgasme.

- La tête ne veut pas mais le corps ne peut que ressentir , comme si on lui infligeait une piqûre de drogue. Tout comme on n'est pas coupable d'avoir mal quand on se brûle, on n'est pas coupable de ressentir des sensations "agréables" quand on touche nos parties génitales. Cela provoque beaucoup de honte, de culpabilité et de souffrance chez la victime qui croit qu'elle a voulu et "aimé" ça.

 

Quand l'amour s'achète !

- L'inceste c'est quand l'enfant est payé avec de l'argent et des bonbons afin d'acheter aussi son silence.

- L'inceste, peut  commencer par un baiser sur la bouche, par des attouchements ... et au fil des mois, l'enfant ne sait plus où est la limite.

- L'inceste c'est quand le corps de l'enfant, de  l'ado est pris en otage comme terrain de jeux des adultes.

- L'inceste est une agression sur l'enfant, sur l'ado.

- L'inceste c'est la culpabilité afin de protéger son bourreau... pour continuer à croire qu'il nous aime vraiment !

- L'inceste n'a pas de limite et peut aller jusqu'au viol.

- L'inceste c'est confronter un enfant à la mort !

L'inceste détruit.

L'inceste est un crime.

 

Quelques chiffres...

D’après l’UNICEF, dans les «pays industrialisés», durant toute leur enfance, 5 à 10% des filles et jusqu’à 5% des garçons sont victimes de viols, et un nombre jusqu’à trois fois supérieur subit une autre forme d’abus sexuel.

Plus de 80% de ces viols sont intra familiaux !

On peut estimer qu'il y a en France entre 40 000 et 90 000 viols par an qui ne donnent lieu qu'à 10 000 plaintes ou signalements. Seule une affaire sur quatre va donner lieu à un enregistrement de police et aboutir à 2 000 condamnations pour viol par an...  1 viol sur 50 serait donc puni !!

- pour plus de détails voir notre page Une action en justice