En mémoire des victimes des attentats du 13 novembre 2015

voir forums

voir contacts

Gérer mes contacts

Gérer mon profil

      Le site
Pseudo :
mot de passe :

Parole en marche après l'inceste

 

vers la lumière...

 

 

vers la reconstruction...

voir aussi à  liens utiles à gauche de cette page .

liens utiles

petite lune brisée

nous contacter

Google

 

 

 

 

 

Avant de descendre il est nécessaire de se préparer :
  • une lampe pour éclairer,
  • un casque contre les chocs,
  • une corde pour ne pas tomber,
  • des coéquipiers : seul on n'y va pas...

Ne pas hésiter à faire demi-tour si nous sentons qu'il y a un danger dans certains passages.

Remonter en étant accompagné.

 

 

 
 
 

 

L'emprise c'est quoi ?

-  L'emprise : une relation d'amour pathologique avec "le monstre".

- L'emprise est une chose souvent difficile à expliquer. Il est si incompréhensible, pour la plupart des personnes, de comprendre pourquoi la victime ne peut pas fuir, pourquoi elle accepte de se faire violer malgré la torture que cela représente.

 

Voici un extrait d'un message que xxx a laissé sur notre forum :

- "Dès mes six ans ma mère me mettait dehors parce qu'elle recevait des hommes. Donc, étant livrée à moi même, j'avais besoin que l'on s'occupe de moi avec un besoin d'être aimée (ce que m'a expliqué mon psychiatre). Mes parents m'avaient interdit d'y aller, pourtant je le faisais, compliqué de savoir pourquoi... Et c'est ainsi que j'allais très régulièrement chez mon oncle qui me donnait des rendez-vous chez lui. Il m'attirait par le biais des perruches qu'il avait chez lui, il me donnait des bonbons et quand j'étais en retard il me disputait et à chaque fois j'y retournais et cela a duré longtemps, jusqu'à ce qu'un jour où j'ai fui de sa chambre en courant et suis tombée des escaliers. L'agression sexuelle que je venais de subir m'a fait perdre la parole pendant des mois...."
 

- Tout enfant doit être aimé et doit aimer pour vivre ! Un enfant se laisse mourir si seuls ses besoins physiologiques sont satisfaitset s'il n'a pas de relation d'amour. C'est une triste expérience qui a été vécue dans certains orphelinats dans les années 80 en Roumanie. Aussi l'enfant va tout mettre en place pour croire en l'amour de son parent, jusqu'à endosser la faute.

- Sur le coup l'enfant est persuadé que son parent abuseur est "normal", que c'est comme cela dans toutes les familles. L'enfant n'a pas d'autre référence. C'est en grandissant, en comparant avec d'autres familles qu'il découvre l'anormalité de sa situation. Mais n'oublions pas que souvent dans ces familles malades les enfants n'ont pas le droit de sortir, de se faire inviter par un camarde, qu'ils sont isolés...

- L'emprise est un filet, une nasse que le bourreau place autour de l'enfant, filet qui isole l'enfant du monde extérieur, et filet qui pousse la victime à aller vers son bourreau. L'enfant abusé croit, comme tous les enfants, en l'amour de son parent. L'enfant pourra jusqu'à inventer des signes d'amour s'ils n'existent pas. Pour tenter de compenser les agressions, l'abuseur peut faire des cadeaux à la victime : cadeaux réels, bijoux, robes, argent mais aussi donner des marques d'affections et des câlins "sains". Ce double langage, ces signaux contradictoires du parent va renforcer l'incompréhension de l'enfant et l'empêcher de juger son parent comme dangereux. L'enfant est déboussolé, ne sait pas ce qui est bien et ce qui est mauvais. Son parent abuseur est à la fois amour et "monstre".

Une nouvelle Loi imposée par l'abuseur est mise en place au sein de la famille. Loi du silence, Loi de la normalité : tout le monde fait ça ! Loi de la domination et Loi de la soumission de l'enfant. Loi qui peut aller jusqu'à l'esclavage.

- L'enfant devenu adulte n'a pas de repère ; il met en doute tous ses gestes...

 

Des repères affectifs complètement faussés...

Comment une victime d'inceste peut-elle croire à la sincérité de l'affection, de la confiance et de l'Amour quand ceux-ci ont été trahis par ceux-là même qui étaient sensés lui apprendre ?...

L'inceste c'est une quête de l'enfant dans l'amour de ses parents, quête perdue d'avance... L'enfant cherche désespérément cet amour et ne reçoit en échange que des coups. Coups souvent psychologiques, mais aussi physiques et sexuels.

 

Des repères familiaux complètement faussés...

  • Quand l'enfant a pris la place de la femme ou du mari,
  • Quand l'enfant a grandi trop vite,
  • Quand l'enfant sait ou sent que l'autorité est faussée, dangereuse,
  • Quand le père n'est pas à sa place de père, que la mère ne joue pas son rôle de mère,
  • Quand dans la famille toutes les relations sont fausses, font croire que tout va bien alors que tout est de travers...

- Comment apprendre ce qui est normal ? Où trouver ses repères d'adulte !

 

Où est la normalité ?

- L'enfant devenu adulte devra trouver ses propres repères... mais il ne peut pas les inventer !

Il trouvera pour survivre des substituts... un oncle, une tante, les parents d'ami(e), un maître ou une maîtresse d'école... Il se nourrira de cette expérience pour lui-même devenir adulte. Plus l'enfant sera isolé et plus il lui sera difficile de trouver ce père ou cette mère de "substitution".

- Mais les vides de connaissances seront nombreux et le jeune adulte galèrera dans de nombreux domaines :

  • relationnel : quelle est la bonne distance (ni trop près, ni trop loin) alors que l'étranger fait peur ?!
  • affectif : oser faire confiance, oser se dévoiler à l'autre,
  • le corps : comment le respecter... et celui de son bébé, où s'arrête le geste soignant et où commence l'agression ?
  • la sexualité : complétement chamboulée...