voir forums

voir contacts

Gérer mes contacts

Gérer mon profil

      Le site
Pseudo :
mot de passe :

Parole en marche
la religion
ATTENTION... discussion à visibilité publique



Pour vous, femmes, hommes, qui avez été victimes d'inceste, la première parole est toujours difficile...

Vous avez votre place sur ce forum.




Recentrage progressif x2  ma reconstruction Mowgli le 02-08-2016 11:52:00  


Bonjour à toutes, Bonjour Bernard ainsi qu'aux rares hommes de passage.

Voilà un p'tit témoignage qu'il m'a paru intéressant de vous transmettre.

Je suis né avec la psychanalyse pratiquement, mon frère de 6 ans mon ainé qui, lui même détruit par notre mère commune, m'a aussi bien abîmé. Mais c'était un étrange mélange comme il y a dans les familles, d'un rôle soit-disant protecteur mais en même temps abusif.
Et ce frangin me présentait la démarche psychanalytique comme le salut, lui qui ne l'avait pas trouvé dans la religion ni dans l’extrémisme politique.

Alors je me suis à mon tour engagé dans cette vois et plus tard épousé une fervente militante de la psychanalyse. J'ai balancé pas mal de temps, d'énergie et d'argent sur les fauteuils et divans de divers analystes.

Et je suis resté des années avec ce "rêve américain" de la psychanalyse qui consisterais à découvrir LE lien, L'évènement déclencheur de la névrose ou de tel ou tel de ses aspects.

C'est pas complètement faux puisque c'est en progressant ainsi que l'inceste subit de la mère et du frère sont progressivement arrivés en pleine lumière.

Et de se dire : "Ah je comprends, je suis ainsi parce que ..."

Phrase qui n'a guère de portée si l'on ne fait pas aussi un travail pour étudier par le menu les mécanismes psychologiques intimes qui font ce lien de cause à effet et qui le cristallisent à l'âge adulte.

Alors oui, trouver, nommer, le ou les traumas (qui auraient été occultés) est essentiel.

Mais absolument pas suffisant (ou presque jamais).

Or, la "culture psychanalytique dans laquelle je baignais depuis toujours, comme les cornichons dans le vinaigre, supposait un profond mépris pour toute autre technique psychothérapeutique qui ne reposerait pas sur la recherche de l'origine des comportements, comme tout ce qu'on mettait dans la case "comportementalisme" avec une certain dose d'amalgame, puisque c'est à la mode.

Voilà pourquoi je me suis tenu trop longtemps éloigné de ce que j'ai découvert maintenant : Une Psy super : Elle fait tout : l'EMDR l'Hypnose Ericsonienne, etc..

"Vous êtes un vieux routier de la psychanalyse et vous avez sans doute déjà tout déterré ou presque, passons à autre chose", m'avait-elle dit.

A quoi bon ressasser toujours les mêmes histoires, le même passé douloureux ? On ne le changera pas. Vivons au présent.

Alors on fait du renforcement positif, du recentrage etc..

Et bien ce travail là n'est pas du tout coupé du travail précédent comme les a priori pouvaient le faire croire.
Car, à force de me faire plus confiance, d'oser d'avantage (et de réussir),des éléments du passé, en apparence anodins, ressurgissent furtivement et prennent sens ou reprennent la place correcte qu'ils auraient du occuper (l'EMDR y es pour beaucoup je pense.

C'est comme si notre esprit était une pyramide avec, le conscient haut situé, où les traumas s'enracineraient dans la base. Et bien le travail sur tout ce qu'il y a entre le sommet et la base participe +++ de rompre les liens pathologiques qui se sont installés entre les deux. Et ce travail ne contredit en rien l'examen de la base.

Mais l'idée que la contemplation incessante et exclusive du trauma et de ses micro-répétitions puisse être à elle seule une thérapeutique efficace, est fausse.

Sans doute enfonces-je une porte ouverte pour certaines d'entre vous. Mais je tenais à le dire car si je me suis trop longtemps complu dans le récit de mes histoires incestueuses et dans celui de mes comportements perturbés, avec peu d'efficacité sur le long terme, il se peut que d'autres fassent de même.

Voilà ! Diversifions nos démarches, diversifions nos activité sociales. Et tout à coup çà va mieux sans avoir forcément bien compris pourquoi. Mais est-ce le plus important?

Bise à toutes (et tous).

Philippe






Laëtitia x1  la religion plumetie le 17-12-2014 16:36:00  


si tu passe sur le forum , sa y est , je me suis reconnecté ,
 :-*  :v:  :v:





Mardi un temps de prière x1  la religion bernard (modérateur) le 20-09-2014 20:27:00  


Mardi soir j'organise un temps de prière à Nantes.

si cela vous intéresse suivez le lien : http://nantes.cef.fr/actualite/actualite-de-la-semaine/24-juin-2014-nantes-temps-de-priere-pour-les-personnes-touchees-par-linceste-2

 :-*  :-*
Bernard





groupe de prière  la religion bernard (modérateur) le 15-06-2014 22:10:00  


Dans le prolongement de la Table ronde « L’Inceste, Oser en parler » du 26 mai dernier, un groupe de prière pour les personnes touchées par l'inceste débute.

C'est à Nantes et cela commence le Mardi 24 Juin.

http://nantes.cef.fr/actualite/actualite-de-la-semaine/24-juin-2014-nantes-temps-de-priere-pour-les-personnes-touchees-par-linceste

bernard



groupe de prière: oui! mais  la religion bernard (modérateur) le 15-06-2014 23:06:00  


C'est un moment de prière pour dire ce que les mots de Jésus nous fait ressentir, car à travers des textes vieux de 2000 ans, Jésus nous parle de nous aujourd'hui!

Dans un groupe de prière comme celui-ci on laisse l'Esprit Saint souffler sur nous. L'Esprit Saint c'est comme un souffle d'Amour, quand quelqu'un dit un mot, une phrase les autres personnes l'écoutent et l’accueillent avec bienveillance.

Le but pendant la prière n'est pas de parler de son histoire (ce n'est pas un groupe de parole), mais de dire ce qu'on ressent, ce qu'on vit à l'instant présent. Si on veut que les autres personnes nous portent dans la prière maintenant ou pour quelque chose à venir, bien sur cela est possible.

Ce souffle d'Amour n'est pas réservé aux seuls chrétiens et catholiques, tout le monde peut y participer dans le respect du groupe, en se laissant porter par le groupe et peu à peu si le coeur lui en dit en osant une parole.


Si l'un ou l'autre désir que nous prions pour elle/lui n'hésitez pas à me contacter (la petite clochette).

Bernard



groupe de prière: oui! mais  la religion Mickaëlle le 22-06-2014 20:35:00  


Que des paroisses et diocèses commencent, en tant que tels, à aborder le sujet de l'inceste, est une très bonne chose, notamment pour les victimes croyantes, qui risquent ainsi moins d'être renvoyées au silence par les prêtres (je pense notamment, mais pas que, à la confession).

Qu'une manière de le faire, soit des groupes de prière, cela n'est pas étonnant (je n'ai jamais compris à quoi cela vous servait, mais cela a l'air d'être important pour vous).

En revanche, il reste peut-être un certain nombre de choses à construire pour et par les non croyants...je pense notamment aux libres penseurs.euses, dont, pour ma part, je fais partie...je ne me retrouverais donc pas bien dans un groupe de prière, et la critique interne à une religion (ex : le déroulement de la messe, le "honneur au Père" qu'on retrouve dans sa liturgie classique, abordés dans la partie privée du forum), c'est important qu'elle soit faite, mais en premier lieu par les victimes d'inceste croyantes et qui sont directement violentées par certaines paroles ou coutumes.
Nous, les athées et les impies, les incroyant.e.s, les libres penseurs.euses, etc (je fais exprès de sortir presque tous les mots - tiens, il en manque un, le pire : les mécréant.e.s ;-) ), on peut vous soutenir, mais de l'extérieur.

Et puis il y a probablement toute la nébuleuse des incroyant.e.s agnostiques qui croient peut-être un peu, en fait, et peuvent peut-être être, pour certain.e.s, intéressé.e.s par un groupe de prière sur l'inceste. Mais n'oubliez pas qu'il existe aussi les libre penseurs.euses parmi nous ;-)



forum laïque  la religion alice le 23-06-2014 07:27:00  


Je poste juste une petite précision pour les personnes qui ne seraient pas inscrites et qui lieraient ce post ...

Ce forum est laïque, n'a aucune orientation politique ou religieuse .
Par contre les personnes croyantes peuvent se référer à leur religion et poster sur ce sujet si elles le désirent et ne font pas preuve de prosélytisme ...

alice






Isilda x1  la religion bernard (modérateur) le 25-05-2014 09:48:00  


Ce sont effectivement de vraies questions que nous n'auront le temps que de survoler... La soirée est plus axée sur la prévention avec une possibilité d'espoir.

Ce sera l'occasion de lancer un groupe de prière. D'aborder ces sujets : sur le notre Père, la place de l'église, le soutien, l'écoute en Eglise etc...

Le pardon n'est certainement pas un objectif des chrétiens abusés, cela peut arriver de recevoir cette force mais c'est plutôt rare, l'exception, la cerise sur le gâteau qui parfois vous tombe dessus. Mais jamais quelque chose que le chrétien (ou non) doit rechercher à la force de la volonté. Le non pardon ne doit pas amener de culpabilité!

4 réponses de prêtres sur 17 c'est déjà pas si mal! Lundi c'est notre première manifestation, mais il y en aura d'autres! Il faut en parler et en reparler pour que les gens, les prêtres se sentent concernés et finissent par se mobiliser. Tu verras il y a déjà des gens qui sont mobilisés par ce fléau (Laïcs, diacres et prêtres) c'est l'occasion de leur donner la parole!



 :-*  :-*  :-*
Bernard






Nouveau message

retour